20471786

Avec quantité de trains de retard, j’ai enfin pu visionner cette excellente série, qui, je dois dire, a vraiment su me séduire !

 

Diffusée sur France 2 il y a quelques semaines déjà, cette série en 8 épisodes avait su passionner les foules, et j’en avais alors beaucoup entendu parlé, cependant, n’ayant absolument pas le temps d’être devant la télé aux heures de diffusion, j’avais considéré cela d’un oeil externe. 

Jusqu’à ce que finalement, je me dise, tiens, va donc voir un peu ce qu’il s’y cache.

 

C’est en réalité «une simple affaire policière» comme on en a probablement vu des masses, mais, ce qui fait sa force, ce sont avant tout ses personnages.

Comme dans la série «The Slap» dont je vous avais parlé il y a quelques temps déjà, l’attachement aux personnages est quasi immédiat avant tout parce que c’est réalisé comme un huit-clos dont on ne sort quasiment pas. L’histoire se déroule au sein d’une petite communauté, elle-même au coeur d’une ville dont on a conscience mais que l’on ne perçoit pas vraiment. Tout l’intérêt réside dans l'interaction entre ces personnages qui se connaissent tous, appartiennent à la même famille, le même groupe d’amis, ont tous des interactions communes. Ce lien suffit presque à lui seul à rendre la série intéressante, en tout cas pour sa part sociologique. 

Là où ça devient encore plus intéressant c’est quand cette part sociologique vient s’entremêler à la part psychologique de chaque personnage.

Car il est question d’un meurtre pour lequel, le coupable est indiscutablement un membre de cette communauté. 

Dans la recherche du coupable, l’analyse de chaque personnage devient primordiale. Et, au delà de la découverte de certains petits secrets, la structure psychologique des personnages a vraiment été travaillé. Je dis rarement cela, mais là, ça colle parfaitement ! Cela tient sûrement aussi aux acteurs, car finalement, rien est surjoué et tout est assez fluide, rendant l’ensemble très cohérent.

Ensuite, il va sans dire que les deux personnages principaux font toute la force de la série. D’une part parce que le duo qu’ils forment est en constante évolution au fil des épisodes, d’autre part parce que d’emblée on sait que leur lien est exempt de relation amoureuse ce qui assaini beaucoup de chose (!!) et enfin parce que pris séparément, le personnage d’Alec Hardy (joué par David Tennant) est vite passionnant sans jamais tomber dans le convenu ou le pathétique.

Bref, un cocktail qui fonctionne très bien !

 

D’un point de vue de la réalisation, c’est assez bon aussi.

Le décor «naturel» est assez incroyable à priori et se prête très bien à l’atmosphère de la série. Des falaises, la mer, une lumière douce, de la végétation, du vent et un peu de pluie...!

Mais ce que j’ai beaucoup apprécié c’est que la réalisation ne vient pas sans cesse diriger la suspicion du spectateur: en effet, nous sommes au coeur d’une enquête, et au fur et à mesure de l’avancée des conclusions policières, le spectateur est évidemment amené lui aussi à enquêter. Et là, ce qui est assez agréable, c’est qu’il n’y a pas soudain une musique épouvantable et un ralenti pathétique sur telle ou telle scène pour mettre en lumière un coupable. Que l’on ait d’emblée un avis ou non sur le coupable, c’est plutôt le jeu des acteurs qui nous oriente ou non. Le reste de la mise en scène est assez uniforme, ce qui est plutôt reposant !

D’autant que la photo est très belle (pour un format TV) et la structure de la réalisation plutôt aboutie.

Voilà ! Je ne tarirai pas d’éloges sur cette série, car bien qu’au fond elle soit assez convenue, j’ai passé un excellent moment. 

Quand à la fin, je ne dirai pas que je n’y avais pas du tout pensé, mais sincèrement, pour tout ce que j’ai dit à propos de la réalisation, je reste campée sur mes positions, à savoir qu’elle est amenée habilement. Et surtout, la découverte du suspect n’est pas la fin de la série en soi, ce qui laisse encore la place à toute la structure socio-psychologique des personnages, ce qui de mon point de vue est vraiment appréciable !

 

Ce qui est sûr c’est que je ne regrette absolument pas d’avoir pu voir les 8 épisodes à la suite quand bon me semblait car je dois avouer que j’aurai été très frustrée de devoir attendre chaque semaine la diffusion suivante ! Pas que je suspens soit insoutenable, mais une fois encore, l’attachement aux personnages est telle que l’on a pas du tout envie de les laisser entre chaque épisode ! 

 

Bon, que les fans (de David Tennant comme moi !!) se rassurent il y aura une saison 2 en tournage d’ici la fin de l’année. Il devrait être question d’une toute autre histoire, mais on devrait y retrouver Olivia Colman (Ellie Miller), David Tennant (Alec Hardy) et Jodie Whittaker (Beth Latimer).

 

Broadchurch de Chris Chibnall (2013): Une petite communauté se retrouve sous les projecteurs des médias après la mort d'un petit garçon. Deux enquêteurs sont chargés de résoudre cette affaire délicate, tout en essayant de garder la presse à distance et de préserver le tourisme. 

 

20662779