21046200_20131002175710461

Je ne sais pas ce qui m’était passé par la tête en 2013 pour ne pas aller voir Alabama Monroe au cinéma ! 

La faute à une vie professionnelle un peu accaparante, c’est certain ! (Et là, croyez moi, quand je fais ce genre de constat, je ne regrette pas une seule seconde ma décision d’avoir changé radicalement mes objectifs professionnels...)

Cela dit, merci à Belle & Cultivée d'en avoir parlé dernièrement, puisque ça m'a permi de le voir, enfin !! ;-)

 

De ce film belge de Felix Van Groeningen en réalité je ne connaissais pas grand chose sauf de bonnes critiques lues de ci de là et la bande annonce. Suffisamment en tout cas pour avoir nourri l’envie de le voir !

Ce qu’il faut avant tout retenir de ce film c’est son esthétisme à couper le souffle et sa maîtrise technique parfaite. Ca a été pour moi juste sidérant et j’ai pour le coup beaucoup regretté de ne pas l’avoir vu au cinéma parce que clairement, sur grand écran, ce devait être juste incroyable.

Cette maîtrise parfaite de l’image contribue à 200% à transcender la charge émotionnelle du film: entre uppercut violent d’une décharge de sentiments toute en retenue délicate dans chacun des instants filmés... le résultat est enivrant, vraiment !

20531918

 

Johan Heldenbergh et Veerle Baetens incarnent avec une réalité sidérante de justesse et de beauté, Didier et Elise, deux amoureux embarqués dans une histoire passionnée que la vie décide d’écorcher...

 

Dans un univers où s’entremêlent l’Amérique et la Belgique avec une délicatesse improbable, et porté par une bande son où la Bluegrass Country règne en maître faisant de la musique un personnage à part entière, nous entraînant dans son sillage émotionnel sans retenue, ce film est littéralement, pour moi, une merveille !

20462994

 

Impossible de pitcher le scénario sans livrer le sens du film, donc je m’abstiens (en même temps, à part moi et ma bêtise notoire, tout le monde a déjà du le voir, soyons clairs !!) ;-)

Cependant, si il en reste par ici qui sont passés à côté de ce film, voyez-le, vraiment !!

 

Pour ma part, forte de cette découverte, je m’en vais ajouter à ma longue liste de films à voir, le précédent film de Felix Van Groeningen: «La merditude des choses» présenté en 2009 à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, et plébiscité par la critique, et je reviendrai vous en dire des choses ! ;-)

Excellente journée à tous et toutes !

Et Vive le Cinéma Flamand !! ;-)

 

20462995