326431

Qu’ai-je pensé du dernier film d'Anne Fontaine, qui se trouve être l’adaptation de la BD éponyme de Posy Simmonds que je me suis empressée d’aller voir en salle il y a déjà presque 15 jours ??

 

Comme la critique en général, sur ce coup là, je suis très partagée... d’un côté j’ai un sentiment plutôt positif à propos du film, et de l’autre je lui trouve des lacunes qui lui nuisent grandement...

 

En bref, ce n’est pas un excellent film avec une sublime réflexion à la clé, mais c’est un chouette moment de cinéma et un honnête divertissement !

 

Plus en détail, je vous livre mon avis sur fond de liste un brin succincte (mais ça change un peu le format de mes critiques, ce qui n'est pas plus mal (enfin pour moi en tout cas !!... je vous laisse me donner votre avis !!) ;-)

114899

 

Ce que j’ai aimé donc dans le film d’Anne Fontaine:

  • La présence de Fabrice Luchini, que, je crois, j’adorerai toujours. Le son de sa voix et sa diction me rendent fébrile, je n’y peux rien (chacun ses travers, que voulez-vous ??!!)
  • Le côté comédie sentimentale qui n’oblige pas à se sentir gêné un plan sur deux par l’absurdité des dialogues, mais qui simplement propose un film un peu doux et léger sans être parfaitement niais.
  • Le propos général du film: le sentiment amoureux, le dilemme, les différences sociales...
  • La référence à Flaubert !!
  • Le rythme du film (jusqu’au dernier quart, comme souvent...) 
  • La photographie, douce et délicate qui permet d’ancrer un joli sentiment de douce mélancolie que j’aime beaucoup
  • Gemma Arterton (véritable découverte de l’actrice !)
  • Le fait que ce film ait détrôné Lucy au box office la semaine de sa sortie !!! (oui, je sais, c’est pathétique... mais j’assume !)
  • (et le chien de Martin !!) ;-)

386914

 

Ce que je n’ai pas vraiment aimé en revanche:

  • La fin: pas tant le scénario que ce rythme épouvantable qui oblige à caser en 20 minutes plus d’informations qu’en 1h10... (je suis une spectatrice qui manque cruellement de concentration, de ce fait, plus on s’approche de la fin, moins je suis attentive et moins il faut me submerger d’infos si on veut que je puisse continuer à suivre...! encore une fois je plaide coupable, navrée !! - et oui, je sais, c’est aussi comme ça que l’on construit un scénario... avec une dynamique qui s’accélère sur la fin si on veut captiver le spectateur... - mais sur moi ça ne marche pas ! :-( ...)
  • L’absence notoire de réelle sensualité (pourtant le propos était parfait !) qui déshumanise le film et tend à lui donner un petit côté pathétique à certains moments, que je déplore un peu... (comment ça c’est moi qui n’est pas de sensibilité??!!)
  • Le personnage d’Hervé de Bressigny (j’ai eu envie de lui coller des baffes tout au long du film !!)

089397

Mais au fond, je dois bien l’avouer, c’est charmant et un peu désuet et ça nous donne envie de relire Flaubert, alors ça valait tout de même le coup !! ;-)

397969

Synopsis: Gemma et Charles Bovery, un couple anglais fraîchement débarqué dans la campagne normande sont les heureux voisins de Martin Joubert, ex-parisien quadragénaire reconverti en boulanger passionné de littérature. 

Obnubilé par la jolie Gemma qu’il ne peut s’empêcher de confondre avec l’héroïne de Flaubert, il voit la tranquillité relative qu’il avait mis en place ces dernières années fondre comme neige au soleil...