Formation musicale composée de 7 musiciens tous originaires de Leeds (UK), Submotion Orchestra c’est une fois encore, une musique planante et envoûtante composée essentiellement de basse, batterie et clavier, mais aussi, pour parfaire le tout, de trompette afin de nous offrir un mix entre électro, jazz et dubstep absolument surprenant !!

Voici un petit extrait juste pour vos petites oreilles curieuses... mais n'hésitez pas à aller écouter cela plus en détail dans les méandres de l'Internet !! Ca vaut le détour sonore !! :-)

Always - Submotion Orchestra

 

Le blog étant donc toujours en "VACANCES", vous aurez pu le constater, c'est à dire en mal de critiques cinématographiques (oui, je sais, c'est dur, mais rassurez-vous, ce n'est pas simple pour moi non plus... une sorte de détox en fait !!) me revoilà à vous parler de musique ...! (Notez, c'est soit musique, soit littérature ces derniers temps...!! - et si vous voulez du changement, sur Instagram, ça parle même pâtisserie parfois !! ;-) - )

Bref, je vous parle donc aujourd'hui, vous l'aurez compris, du surprenant groupe anglais Submotion Orchestra ! :-) 

 

Amateurs-trices de musique Electro c'est pour vous !! - Pour les autres, ne soyez pas en reste, Submotion Orchestra, ce n'est pas que ça !!

 

A l’origine du groupe donc on trouve le batteur Tommy Evans et le DJ/musicien Dom Howard.

Viennent ensuite s’ajouter Danny Templeman aux percussions, Chris Hargreaves à la basse, Taz Modi au clavier et Simon Beddoe à la fameuse trompette dont je vous parlais précédemment !

La voix suave et délicate qui sublime le tout est celle de Ruby Wood...

Submotion-Orchestra-Dan-Medhurst-5925-e1337346583723_300x300

 

Comme je le disais au tout début de l'article, Submotion Orchestra se place donc comme étant, sans nul doute, la mixité musicale incarnée ! L’entremêlement parfait des sonorités Jazz et Electro est source d’une incroyable émotion et d’une atmosphère lounge totalement envoûtante...

 

On aime évidemment écouter en boucle leur premier album «Finest hour» sorti en 2011 ou encore «Fragments» paru en octobre 2012. 

Mais ce que l’on préfère, bien entendu, c’est l’ambiance enivrante et les sonorités d’un live décapant ! 

A envisager prochainement... ;-)

En sinon, il nous reste le dernier EP «1968» sorti en novembre dernier afin de faire languir nos oreilles impatientes ! ;-)

 

406581_10151358036064610_59718480_n