I follow rivers (The magician remix), Lykke Li

 

Lykke Li est une chanteuse suédoise âgée de 28 ans d’abord connue pour son titre «I follow rivers», bande originale de «La vie d’Adèle» qui a également été utilisé par Audiard dans «De rouille et d’os».

 

Mais Lykke Li ce n’est pas que ça ! Bien loin de là !

 

 

lykke_li-wounded_rhymes2-tt-width-360-height-342-crop-1

Je n’ai personnellement écouté que l’album "Wounded Rhymes" en entier (duquel est issu «I follow rivers» mais il est bien probable que ses deux autres albums «Youth Novels» (2008) et «I never Learn» (2014) finissent dans mes petites oreilles attentives !!

 

Qu’est-ce qui est plaisant dans la musique de Lykke Li ?

 

La première chose est que même si le «Magician Remix» du titre «I follow rivers» a permis de faire connaître la chanteuse, cela ne permet pas de se faire une idée précise et honnête de l’artiste, qui en réalité évolue dans un univers beaucoup moins pop. 

Son univers musical reste plutôt électro folk, parfois composé de balades à tendance mélancolique, parfois plus pop, mais toujours porté par cette voix troublante et habitée.

Car, la seconde chose à savoir à propos de l’artiste est que la musique de Lykke Li a du sens. Elle participe à exprimer un sentiment de liberté dont la chanteuse a pris conscience à l’adolescence.

 

 

lykke-li-la-pop-flamboyante-d-une-creature-tourmentee,M148358

Fille d'une mère photographe et d'un père guitariste, elle est née en Suède et a passé toute la première partie de sa vie à partager la vie nomade de sa famille. Sa construction personnelle a inclue rapidement et durablement la musique. 

Forte de ce constat, elle a travaillé d’arrache-pied pour enfin connaître le succès ces dernières années.

 

Loin du cliché qui pourrait être le sien, angélique et évanescente, romantique et légère, elle revêt un rôle beaucoup plus sombre, teint ses cheveux en noir, adopte une démarche et une attitude plutôt en retrait... et utilise ses failles pour produire une musique entre fantasmagorie et humanité profonde. 

Tout en ayant conscience que sa musique n’est pas sa thérapie, elle retranscrit sa vie et ses blessure au coeur de textes souvent sombres et quelques fois violent, mais toujours avec une grâce remarquable.

 

A découvrir donc ! A écouter, ré-écouter et apprécier grâce aux trois albums existants !

... et nous en reparlerons probablement par ici prochainement dès lors que j’aurais appris à découvrir encore mieux cette artiste ! ;-)

Bon dimanche à tous et toutes !

 

Crédit photo 2: © Lasse Mårtén