483021

Voilà déjà quasiment deux semaines que j’ai vu le dernier film d’Olivier Dahan, et, je dois bien l’avouer: je n’arrivais pas à trouver suffisamment de motivation pour rédiger un petit quelque chose ici tant je ne savais pas quoi en dire... c’est dire !!

 

Tout à déjà été dit quant à la médiocrité du film, tant sur le plan scénaristique que sur le plan de la réalisation... et nous ne parlerons en effet pas des acteurs... (non, nous n’en parlerons pas car ce ne serait pas correct de dire des horreurs sur Nicole Kidman, non, vraiment pas correct...)

 

La question est plutôt de savoir pourquoi Olivier Dahan ne s’en est pas tenu à un biopic, un vrai, sur la vie de Grace Kelly. Pourquoi à la place nous impose-t-il ce film sirupeux et fade sur à peine quelques années d’une vie qui en réalité, ne se sont même pas déroulé comme cela ?!

Pourquoi inventer des évènements, en déformer d’autres, quand, tous sont vérifiables quant à leur véracité ou non ? Pourquoi ?

 

Car, en plus d’être d’un ennui sans fond et d’un esthétisme déplorable le film ne rend même pas hommage à l’Histoire ! (sauverait-on tout de même du carnage les costumes...? ... tout bien réfléchit, non!... les plans sublimissimes de la côte monégasque et de l’arrière pays? ... non même pas car tous manquent d’un naturel évident...)

 

Bref ! L’Histoire donc, cette fameuse crise politique franco-monégasque sur fond d’impôts et autres petites guerres est saccagée, bafouée, rouée par l’absurde imagination d’un réalisateur franchement pathétique. Au point que spectateurs non avertis que nous sommes nous n'y comprenons pas grand chose... Sauf que Grace résout tout d'un ennuyeux discours soporiphique qui marque la fin d'un film qui ne l'est pas moins...

Osez dépenser 30 millions de dollars pour proposer une stupidité pareille est franchement déplorable. (on aurait pu le faire pour 100 fois moins en 2 épisodes pour la télévision un après midi de semaine... je dis ça, je ne dis rien...)

 

Dire que les producteurs eux-mêmes ont refusé ce film pendant quelques années... mais pourquoi ont-ils finalement cédé ??

 

Si ce n’est pour nous imposer un film vide de sens, vide de cinéma, sans poésie ni rêve si ce n’est celui que les 1h42 se terminent pour vite quitter la salle avec de sombrer dans un sommeil salvateur, qui lui pourrait éventuellement arriver à nous faire rêver...

 

Si cela vous tente, le palais princier de Monaco a par ailleurs, à l'occasion de la sortie du film, publié un communiqué de presse pas piqué des hannetons que vous pouvez relire par ici... 

 

Et si jamais, je vous avais proposé la bande annonce du film par ici il y a quelques semaines...

 

Voilà, voilà !

 

Bon weekend de l'Ascension à tous et toutes ! :-)