Ces prochains jours il y aura certainement très peu de billets cinéma, j’en suis désolée, mais... pour moi c’est clairement les VACANCES !! :-) Et donc, je vais probablement faire des tas de choses sympathiques, mais je n’aurai pas le temps d’aller m’enfermer dans les salles obscures je le crains...!!

 

Pour autant, pas de panique, le blog ne sera pas laissé à l’abandon !! Mais du coup, il y aura probablement plutôt des billets musicaux ou littéraires.

 

Sinon, si je suis un peu discrète par ici, rassurez-vous, je ne serai pas bien loin... vous pouvez me retrouver sur Instragram, Facebook et Twitter... il s’y passera sûrement plein de choses intéressantes !! ;-)

 

Ceci étant dit, et sans transition, je vous présente le superbe nouveau clip de Woodkid: The Golden Age !!

 

 

Il circule sur Internet depuis une petite semaine et était attendu depuis novembre dernier ! :-)

Savourons-le car c’est le dernier de la série débutée avec «Iron», suivi de «Run Boy Run» et «I love you» issus de l’album «The Golden Age».

IMG_1609

 

Et, une triste nouvelle étant accompagnée d’une autre... c’est probablement le point final de l’aventure Woodkid pour Yoann Lemoine qui visiblement ne souhaite pas réaliser de second album dans cette dynamique là... :-(

Mais, rassurons-nous (rassurez-moi !!!!) cela ne veut pas dire qu’il ne fera rien d’autre... simplement que cela prendra une autre forme.

 

Il faut bien avouer que le concept cinémato/musical servi par ce magistral album qu’a été «The golden Age» a été sublime et incroyablement maitrisé de bout en bout.

 

Pour ce dernier clip, le soucis du détail est encore et toujours au rendez-vous... pour frôler le chef-d’oeuvre !

Yoann Lemoine y a injecté ses souvenirs d’enfances, ses émotions, et une approche nettement moins numériques que lors des vidéos précédentes. Ce choix était délibéré et allait de paire avec l’envie de proposer une vidéo plus «humaine» plus «charnelle»...

Il en ressort finalement pas mal de sensualité et c’est vraiment saisissant.

IMG_1612

La vidéo dure environ 10 minutes. Afin de prolonger la durée original du morceau «The Golden Age» Woodkid a collaboré avec le compositeur Max Richter qui a introduit «Embers» un de ses morceaux réenregistré pour l’occasion afin de coller au rythme et à la tonalité de «The golden Age». Le résultat est absolument génial: ils nous propose une sorte «d’hybride» entre leurs deux univers musicaux qui fonctionne vraiment très bien.

 

Comme toujours avec Woodkid, voici de quoi s’évader et rêver... l’émotion à la clé ! :-)

IMG_1610

Je vous laisse avec le long message adressé par Woodkid à ses fans sur Facebook pour la sortie du clip :-)

“The Golden Age is the last single and video for my first album.

Throughout the process of directing videos for this story, I slowly removed all digital and post-production layers of my work to finally create this piece. It is somehow a postcard from my childhood, with memories and emotions from the countryside assembled together in a long, free, mellow piece. It's about the child trapped inside, the haunting memories, the beautiful and the dark ones.

I wanted the camera work and acting direction to be very organic and carnal, in opposition to the digital, rigid and super-composed aspects of the previous videos. That's why we decided to shoot everything handheld, without any mechanical movement and with no post-production. In that way, I would say this video is very different from the other ones.

It all started when I bought an original print by my favorite photographer, William Gedney, friend and contemporary of Lee and Maria Friedlander, who shot families in rural America in the sixties. I decided that this piece would pay tribute to the beauty of his work and the way he shoots boys and men in their environment, to the sensuality of his eye, which describes so well what I felt for other boys when I was younger.

In order to extend the song and create the right mood for this piece, I collaborated with composer Max Richter. He extended and re-recorded his piece ‘Embers’ to adapt it to the pace and tonality of ‘The Golden Age.’ Together, we created this very free ‘hybrid’ edit of the track, which tells so much about the pace of never ending childhood summers.

In a way, this piece is a final goodbye to four years of work and tour for this album.“

- Woodkid"