062595

Carole partage sa vie personnelle et professionnelle avec Sam, talentueux chef étoilé auquel elle est mariée depuis de nombreuses années. 

Certaine que cette vie (plutôt confortable) est désormais devenue la cause d’un exéma devenu assez symptômatique d'un mal-être général, Carole fait la rencontre de Marithé, formatrice dans un centre de formation professionnel pour adulte.

De quiproquo en rencontres incongrues, les vies de Carole et Marithé se lient, chacune interagissant avec l’autre dans le but (plus ou moins avoué) de changer de vie.

 

Pourquoi voulais-je voir ce film ?

J’avais vu la bande-annonce un peu par hasard sur Internet et je l’avais trouvé assez chouette pour plusieurs raisons:

  • le scénario semblait assez tentant et dynamique: traiter des relations humaines un peu bancales entre amitiés et intérêt me semblait pas banal... d’autant qu’ici cela semblait être fait avec finesse et humour
  • le panel de personnage semblait assez abouti et plutôt réaliste
  • les actrices et acteurs me plaisaient beaucoup (surtout réunis ensembles !)

Et j’avais assez envie d’une comédie française un peu facile pour me vider la cervelle de toute manière !

164703

Et finalement, qu’en ai-je pensé ?

Commençons par le moins bon... hum, je n’ai pas aimé la fin, tellement facile selon moi, tellement sirupeuse...! (mais vous commencez à me connaître, donc rien de surprenant là-dedans !!) ;-)

Malgré cela, le film en lui-même reste assez chouette dois-je dire ! Cette facilité à filmer les relations humaines de manière simple et juste malgré leur complexité est plutôt plaisante. Surtout quand il s’agit des relations d’amitiés entre femmes. Et surtout quand il faut injecter là-dedans la grande question de la jalousie et de la sauvegarde du foyer familial par l’espèce féminine... on toucherait presque aux fondements de la psychologie...! Et finalement Anne Le Ny s’en sort plutôt bien.

171422

(Sauf la fin selon moi... mais c’est très personnel), le film est assez équilibré, les caractères des personnages sont maîtrisés, sans trop de clichés ni de faux-semblants; Karin Viard est par ailleurs assez touchante je dois dire. Et le trio formé avec Emmanuelle Devos et Roschdy Zem est assez pertinent et sonne juste.

 

Je m’attendais à un brin plus d’acidité peut-être, quelque chose d’un tout petit peu moins facile (j’en reviens à cette fin, décidément...!!) mais mis à part ça, ça reste un agréable moment de cinéma réunissant fragilité humaine, humour et ambiguité.

A voir donc...! ;-)