Jack

Fan inconditionnelle de Mathias Malzieu, pour ces romans autant que pour sa musique avec le groupe Dionysos, je suis toujours touchée par sa sensibilité, son invitation au rêve et sa poésie.

Chaque nouveau roman est pour moi une adorable découverte, et j’attendais avec impatience ce film pour y retrouver toute la magie, et ces personnages que mon esprit avait adoré imaginer à travers ses lignes.

 

Et je dois dire que j’ai été comblée ! 

On retrouve ici à la fois l’univers imaginatif incroyable du chanteur de Dionysos, la folle créativité musicale du groupe et les jolies collaborations avec une troupe d’Artistes assez fous, parmi lesquels Arthur H, Grand Corps Malade, Jean Rochefort, Olivia Ruiz...

 

Esthétiquement, tout est réussi. Tout au long du film, la multitude de petits détails visuels est incroyable. Impossible je pense de tout voir du premier coup. Le tout est incroyablement dynamique, parfois même un peu essoufflant !!

Nos petits héros sont absolument charmants, avec cette délicatesse poétique qui les rend attachants.

 

Mathias Malzieu et Stéphane Berla signent là un super film d’animation, avec certes, quelques imperfections et certainement l’emportement propre à ceux qui veulent un peu trop bien faire, mais cela ne nuit en rien à la portée onirique, métaphorique et féérique de l’ensemble.

 

Seul hic néanmoins, ce sont mes yeux d’adultes qui arrivent à percevoir toute cette délicatesse et cette seconde lecture sous-tendue de sensibilité et d’un certain regard sur la vie... mais à tout bien y réfléchir, je ne saurai pas dire ce que peut en percevoir un enfant. L’ensemble est peut-être un peu trop complexe et parfois sombre pour leur être parfaitement agréable...

Néanmoins, pour les grands enfants que nous sommes, ce film fait vraiment du bien... et même si les films d’animation sont bien loin de ce qui me touche habituellement au cinéma, je dois admettre que je ressors toujours de là bouleversée, des étoiles plein les yeux, mon âme d’enfant renaissante et mon coeur d’adulte remonté à bloc !!

  

LaMecaniqueDuCoeur

 

Parmi les ouvrages de Mathias Malzieu, mon préféré, le tout premier que j’ai lu et qui m’a vraiment émue a été «Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi» (Flammarion, 2005).

J’ai ensuite dévorée avec une facilité déconcertante et un bonheur non dissimulé «La mécanique du coeur» (Flammarion, 2007), «Métamorphose en bord de ciel» (Flammarion, 2011) et «Le plus petit baiser jamais recensé» (Flammarion, 2013).

J’ai offert, prêté, lu à des tas d’amis ces livres tant pour moi ces petites histoires sont fantastiques ! L’imaginaire de Mathias Malzieu est pour moi ultra salvateur, une bulle de folie délicate pour échapper au monde parfois un peu sinistre qui nous entoure...

Me reste à lire «L’Homme Volcan» (Flammarion et Actialuna, 2011) que je n’ai pas eu l’occasion de découvrir car il n’a été proposé qu’en version numérique et je dois avouer qu’au moment de sa sortie ce n’était pas le type de support qui me tentait... mais je changerai bien vite d’avis !!

 

Je vous laisse découvrir cet univers si particulier et venir me dire si vous l’avez apprécié...! ;-)

Belle journée :-)

 

Jack3