Je ne vais pas tenter de vous en dissuader, j’ai bel et bien déserté le navire ces dernières semaines, et résultat, point de critiques ciné, point de chroniques de musique, point d’anecdotes un peu croustillantes, rien, nada, nothing, I know... je n’ai pas assuré.

Avant toute chose, chers lecteurs, je tiens à vous exprimer à quel point je suis désolée. Et, chers partenaires, qui restez fidèles malgré mon silence, je tiens à vous rassurer, toutes mes chroniques en retard seront assurées dans les prochaines semaines.

Je tente une petite justification qui ne m’excuse pas pour autant, mais sachez au moins que je n’ai pas cesser d’écrire par ici par simple désertion, mais simplement parce que j’ai été prise dans un engrenage un peu fou entre un déménagement (et un changement de région, again !) et un nouveau job (ben non, je ne vis pas (encore!) du blog ! J’adorerai cela dit... mais force est de constater qu’il me faut consacrer du temps à autre chose aussi pour remplir mon frigo et payer le loyer...! - après si des propositions intéressantes se présentent, je n’ai rien contre...^^)

Du coup, et bien, comment dire ... (?!) j’ai été un peu débordée (c’est un euphémisme !)

Non pas que tout soit rentré dans l’ordre, mais je reviens montrer le bout de ma truffe par ici, tout simplement parce que vous me manquez et parce que je n’en peux plus de ne pas écrire !

Bon, on ne va pas se mentir cela dit, je n’ai pas de choses supra passionnantes à raconter non plus... car si je n’ai pas le temps d’écrire, je n’ai pas plus le temps d’aller au cinéma ni de lire assidûment, ni de faire d’extra découvertes musicales... en gros, en plus de ne pas avoir de temps, je n’ai pas non plus de matière... mais... me revoilà ! (et au pire, et bien, que voulez-vous, je vous raconterai ma vie !! Allez savoir, ce sera peut-être passionnant !!)

 

Bon et puis, même si je sais que c’est dramatique sur un blog ciné, je suis obligée d’admettre que  malgré le fait que l’on soit en plein festival de Cannes, et bien, mes petits lapins, je crois bien que je ne commenterai rien du tout cette année... en tout cas, pas dans l’immédiat. Mais ne désespérez pas, les bonnes vieilles habitudes reviendront, promis !!

Je ne vais pas vous mentir non plus, ma désertion ayant été des plus totale, j’ai également pris un retard considérable en ce qui concerne la lecture de vos articles. Retard que je vais essayé d’apurer rapidement... j’espère !

Voilà...

 

Pour ceux qui se demanderaient, je quitte donc la Haute-Savoie, Annecy et la région Genevoise pour me rapprocher du sud, ma région d’origine. Je suis en pleine transition, ce qui ne me permets pas encore de vous dire où je vais poser définitivement mes valises (en gros, en Provence quoiqu’il arrive ^^) mais pendant quelques temps au moins, je retourne vers Nice. 

L’endroit où je me trouve ne change pas grand chose pour le contenu du blog en tant que tel, mais forcément, ça explique ce que je fais ! (comment ça, derrière les blogs il y a de vrais êtres humains qui ont une vie ?! Incroyable !!) ;-)

Bref, voilà... Ce petit intermède pour vous assurer que je ne suis pas loin, et que le blog va continuer de tenir une grande place dans ma vie, je ferai tout pour. 

Tout simplement parce que le cinéma, c’est plus qu’une petite passion... c’est une raison de vivre !! Et partager cela avec vous, c’est essentiel.

Chers lecteurs, mille mercis de répondre toujours présents !

Je vous laisse en musique et vous dis à très très vite !

(Et en attendant, décryptez le festival de Cannes pour moi... car, en vrai, je désespère de ne pas réussir à y consacrer ne serait-ce que quelques minutes... même sur les réseaux sociaux...!)