10 nov. 2011

En bref, au ciné ces derniers jours...

Il était une fois, au bas des marches du pouvoir, un poulet aux prunes qui avait peur d’un monstre (à Paris - c’est le lieu de l’histoire, précisons-le -) qui voulait nous voler toutes nos envies...   Admettons-le, dans cette histoire, «Les marches du pouvoirs» ne sont qu’un prétexte pour observer à la dérobée le très talentueux intéressant beau, bref, Ryan Gosling... What else ?  Hum... facile. A part ça, on se félicite de l’avoir vu en VO si c’est le cas, au moins, on aura utilisé un peu plus d’une heure et... [Lire la suite]