13 janv. 2014

Yves Saint Laurent

J’avais vu en son temps «Des vents contraires» de Jalil Lespert et plutôt aimé son travail de réalisation, tout en sensibilité.  Je me sens obligé d’ajouter aujourd’hui, «...et en précision».  Car de tout le film qu’est ce biopic «Yves Saint Laurent» c’est ce qui m’a le plus marqué. Cette volonté de précision visuelle et esthétique. Pour un film sur le plus grand couturier de son temps... cela semble n’être qu’hommage.   Sauf que, c’était sans compter que le film nous parle certes d’Yves Saint Laurent, mais nous... [Lire la suite]